Avec les défenseurs centrales comme ces, qui a besoin des enemis?

Marseille vs Monaco, 1-1

[Ligue 1, 29/11/2015]

[Un version français de la poste ici https://everyteamneedsaron.com/2015/11/30/869/%5D

Le match était résumé dans les interviews au bord du terrain d’après-match, l’intervieweur commence les deux par nommé le match ‘complètement fou’. Un nul probablement un résultat juste, ni équipe joue bien et la plupart des buts compris un degré de bizarre hilarité. Marseille pourrait avoir entré la première moitié du classement avec une victoire, mais plutôt réussi à encaisse trois buts des arrières des Monaco.

Trois des défenseurs centrales ont joué pour le match complet, N’Koulou et Rekik pour L’Olympique Marseille (Rekik substitué en le 73’ minute, avec Isla retombe du milieu de terrain), et Wallace et Raggi pour AS Monaco.

Le première vingt minutes du match étaient particulièrement lent, en termes du jeu général et combien travail les défenseurs centrales des deux équipes ont besoin de faire. Dépit ça, il y a deux buts, l’un de Marseille à cause de quelque ‘pinball’ dans la surface de réparation et l’un de Monaco à partir d’un coup-franc, la totalité de l’équipe de Marseille semble de stopper, laissant l’arrière-droit de Monaco, Touré, de puiser dans le but.

Aucun défenseur central excellé particulièrement dans la première demi-heure, et le match seulement vraiment venu à la vie quelque temps après l’OM auraient eu un penalty pour une faute contre ‘star striker’ Michy Batshuayi qui, brièvement, semblé comme il peut avoir été blessé. Avec un peu plus de mouvement attaquant, ce devenu claire que les défenseurs centrales de Monaco auraient du mal contre un équipe incisif dans une forme meilleure que leur adversaires, Wallace en particulier perd les pistes derrière lui assez souvent.

Rekik, qui n’a pas été avoir un bien jeu pour Marseille de toute façon, a eu un moment il voudrait d’oublier pour le deuxième de Monaco en le 39’ minute, ressemblant une combinaison de deux phrases de football, « un camion de pompier va envers le feu erroné » et « Bambi sur la glace ». Il glissé que Touré (oui, l’arrière-droit) tourné à l’intérieur de lui, mais même sans le glisse il ne semble pas en contrôle de ses pieds. Ailleurs, il a eu plus tôt fait mal en possession du ballon, prenant le ballon en touche sous un peu de pression, et en occasion semble ignorant de mouvement hors de sa ligne de mire.

Il pourrait être débat que N’Koulou pourrait avoir empêché le deuxième de Monaco s’il a été positionné mieux que le mouvement développé, car il aurait été plus proche de Touré avant il prend le frappe (que franchement ne doit pas avoir battu Mandanda à sa premier poteau).

Monaco-2nd-both-anglesQuant Touré se déplace dans la surface, j’aurais plus confortable par N’Koulou étant un mètre ou deux de son droit et devant lui (face au but), comme s’il était couvrait le jouer qui a passé le ballon à Touré, car il n’y a pas un vrai raison pour lui de flotter sa course loin du but. Il est possiblement se déplace de la gauche en cas d’un centre, mais il ne semble pas vraiment conscient du coureur au second poteau donc ce semble un peu improbable d’être intentionnel.

Généralement, il était mieux que Rekik (qui, vraiment, vous pourriez presque faire juste par arriver à entraînement avec la capacité de courir et une connaissance de hors-jeu). Être juste, il était substitué après à dire du banc que il a eu quelque chose dans sa œil, mais si cela était une histoire vraie ou simplement une instance de macho « non, je bousille pas, c’était une autre chose que n’était pas ma faute, ouais donc quoi si je raté un penalty, j’ai un mal ischio-jambiers, ouais » syndrome reste à voir.

La conscience de N’Koulou n’était pas parfait, en occasion ne conscient pas des mouvements derrière lui mais inexploité et il y était un moment tôt dans la deuxième moitié quand une téméraire interception échoué presque laissé son équipe exposé. Toutefois, il était simplement généralement plus d’un défenseur compètent (en part à cause de glisse significativement moins aux moments vitales) et aidé de diriger sa partenaire de temps en temps.

Le deuxième de Marseille a viens en le 51’ minute à partir d’un coin, le gardien de Monaco tâtonne, Michy Batshuayi apparemment dans un presque-invisible mode furtif duquel l’autre ‘Bats’ serait fier, disponible pour pousser dans le ballon. Ni les defenseurs centrales de Monaco, ni l’équipe ensemble, seraient heureux avec leur travail ici, Raggi debout juste un metre loin de Michy pour le temps entier, mais lui laissant démarqué.

Tandis Wallace plus généralement n’a pas un match bien, Raggi était notablement mieux. Loin de parfait, il était au moins conscient de beaucoup des pistes que Michy Batshuayi (primairement) était fait auteur lui, et aussi a fait quelque travail importante aide de diriger la défense de Monaco.

Dépit ça, il pourrait avoir été capable de prévenir l’égaliseur de Marseille – Coentrão avoir mettre Monaco en tête en le 72’ minute – bien que c’est peut-être un peu dur, mais probablement pas plus que quoi était demandé de N’Koulou pour le première de Monaco.

Comme N’Koulou, Raggi possiblement doivent avoir un peu plus plongé, au lieu de faire du jogging dans cette stade tardif du match. Il aurait été alors dans une meilleure position pour peut-être intercepter la frappe éraflé à travers de la surface de but.

Marseille-3rdÉtait Raggi conscient de qu’est-ce qui s’est passé derrière dans l’autre côté de la surface il probablement n’aurait pas commencé du fait du jogging. Un part de sa réaction merveilleuse du but (au-dessous) est probablement un ennui lui-même.

Raggi-rage-TWT

Mohamed Mohamed bien résumé le match.

 

Similaire pourrait être dire pour la défense de les défenseurs centrales des deux équipes, largement en leur consciences, mais aussi en quelque positionnement et la prise des décisions. Rekik était notablement mal, mais aussi, quand regarde plus proche, était Wallace. N’Koulou semble un peu comme il deviendrait un meilleur jouer avec une étape vers le haut en qualité d’opposition et entraînement, mais Raggi démontré son expérience pour être le seul défenseur central du match pour semble comme quelque chose proche de convaincant.

ETNAR défenseur central du match : Andrea Raggi

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s